Menaces informatiques et pratiques de sécurité

Le Clusif a présenté les résultats de son enquête portant sur les pratiques de sécurité des entreprises. La notion du risque entourant les systèmes informatiques peine encore à s’imposer.

L’enquête publiée par le Club de la sécurité de l’information français (CLUSIF) nous dévoile que les responsables de la sécurité des systèmes d’informations (RSSI) s’éloigneraient de plus en plus de la direction générale, ne disposant que de moyens relativement limités. 49% des entreprises bénéficient d’une fonction RSSI clairement identifiée; c’est 12% de plus qu’en 2008, mais seul un tiers des RSSI sont rattachés à la direction générale… soit 11% de moins qu’en 2008. 21% des entreprises ne possèdent aucune « équipe sécurité » alors même que 80% d’entre elles estiment qu’une indisponibilité de leur système informatique pendant moins de 24 heures pourrait avoir de graves conséquences. La notion du risque entourant les systèmes informatiques reste donc faible et peine à imprégner les entreprises. A peine 32% de ces dernières disposent d’un programme de sensibilisation à la sécurité de l’information, en recul de 3% par rapport à 2008, tandis que 60% des sondés n’ont pas réalisé d’analyse globale des risques liés à la sécurité de leur système informatique. 350 entreprises françaises de plus de 200 salariés ont été interrogées pour cette enquête.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 mars 2021

ÉDITION DU 05 mars 2021 Je consulte

Emploi

Assurances et Réassurance Techniques

Gestionnaire sinistre et production H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Menaces informatiques et pratiques de sécurité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié