Plus probables, plus interconnectés : les risques mondiaux se durcissent (World Economic Forum)

Plus probables, plus interconnectés : les risques mondiaux se durcissent (World Economic Forum)
World Economic Forum

Pour la toute première fois depuis 2006, un risque lié à l’environnement s’est arrogé la première place des risques en termes d’impact, selon le Global Risks Report 2016 du Forum Economique Mondial.

La conclusion apportée par le dernier rapport sur les risques mondiaux n’étonnera malheureusement personne. Publiée aujourd’hui à l’initiative du Forum Economique mondial en amont de Davos, le Global Risks Report 2016, réalisé à partir de la perception de quelque 750 experts mondiaux, met ainsi en évidence un durcissement des risques mondiaux : les 24 risques mesurés en continu depuis 2014 ont tous vu leur probabilité de se matérialiser augmenter au cours des trois dernières années.  Dans ce nouveau paysage, les migrations involontaires apparaissent ainsi au premier rang des risques probables : 59,5 millions de personnes ont été déplacées en 2014, soit 50% de plus qu’en 1940.

Poussée des risques environnementaux

Les risques liés à l’environnement sont aussi particulièrement représentés cette année: les événements météorologiques extrêmes occupent ainsi la deuxième place des risques probables  tandis que les catastrophes naturelles s’arrogent la cinquième place.  A la troisième place, on retrouve l’incapacité à s’adapter et à diminuer l’impact des changements climatiques. Ce risque s’est même invité à la première place des risques en termes d’impact. Du jamais vu : c’est la première fois depuis 2006, date du lancement du rapport, qu’un risque lié à l’environnement occupe la première place de ce classement : «l’organisation de la COP 21 était un bon début mais il faut maintenant passer à l’action » a fait remarquer Cécilia Reyes, responsable du risque au sein de Zurich Insurance Group.

  Rang

 

Classement par probabilité d’occurrence

 Classement par importance de  l’impact

1

Migrations involontaires de grande ampleur

Incapacité à s’adapter au changement climatique

2

Evènements climatiques extrêmes

Armes de destructions massives

3

Incapacité à s’adapter au changement climatique

Crises d’approvisionnement en eau

4

Conflits inter-états avec des répercussions régionales

Migrations involontaires de grande ampleur

5

Catastrophes naturelles majeures

Choc énergétique sévère

Interconnexion croissante

L’interconnexion entre ces différents risques ne cesse aussi de progresser. Selon Margareta Drzeniek-Hanouz, responsable des risques et de la compétitivité au sein du Forum économique mondial, «nous savons que le changement climatique est en train d’exacerber d’autres risques à l’image des migrations et de la sécurité mais ce ne sont en aucun cas les seules interconnexions à évoluer rapidement pour impacter les sociétés, souvent de façon imprévisible. Des mesures d’atténuation contre ces risques sont importantes mais l’adaptation reste vitale ».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Plus probables, plus interconnectés : les risques mondiaux se durcissent (World Economic Forum)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié