Risk manager : les premiers résultats du baromètre AMRAE

Risk manager : les premiers résultats du baromètre AMRAE
Les risk managers remplissent des missions de plus en plus larges, selon les premiers résultats du baromètre AMRAE 2015

A l’occasion de sa journée des commissions, l’association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise (AMRAE) a présenté les premiers résultats de son baromètre métier 2015 qui sera dévoilé en intégralité en septembre. Il en ressort que le profil des risk managers évolue rapidement.

Le baromètre bi-annuel de l'AMRAE détaille l'évolution du métier de risk manager. En 2015, l'étude de l'association pour le management des risques et de l'assurance en entreprise révèle que les risk managers issus de formations en commerce, gestion et économie (31%) restent les profils les plus courants, comme lors du baromètre 2013, devant ceux formés en droit (24%) et répondant d'un cursus scientifique/ingénieur (22%).

« Le profil des risk managers, qui étaient auparavant essentiellement juristes, évolue », a ainsi commenté François Malan, vice-président chargé du métier risk manager, lors de la journée des commissions. Au niveau hiérarchique, les premiers résultats du baromètre montrent que 35% des risk managers sont rattachés à la direction générale, 26% à la direction financière, 17% à la direction juridique et 13% au secrétariat général. Ils interviennent à 76% pour la diffusion de la culture du risque, à 72% sur les activités d’appréciation du risque, à 64% sur la définition des missions et de la structure du dispositif et à 62% sur le pilotage et le reporting du risque comme sur la gestion des sinistres.

Une fonction de plus en plus féminisée

Autre évolution, sur les 188 répondants au questionnaire anonyme proposé par l’AMRAE, 41% sont des femmes, contre 28% de la profession il y a deux ans. « On remarque également que cette profession demande de la maturité, du recul, car 54% des risk managers interrogés ont plus de 46 ans », a précisé François Malan. En 2013, 81% des risk managers avaient déclaré avoir plus de 40 ans et ils étaient 77% en 2011. Enfin, les risk managers interrogés pour ce baromètre 2015 travaillent à 33% dans l’industrie, à 19% sur les services, à 8% pour le courtage, l’assurance et la réassurance et à 7% dans le secteur des biens de consommation et du luxe.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Risk manager : les premiers résultats du baromètre AMRAE

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié