Axa industrialise ses procédures d'embauche

Face à l'augmentation du nombre de postes à pourvoir, la compagnie a engagé une réorganisation de ses méthodes de recrutement. Avec deux objectifs : professionnaliser et uniformiser les procédures.

Ne perdre aucun CV, ne rater aucune occasion de trouver un bon candidat : la compagnie d'assurances Axa vient de se lancer dans une grande réorganisation de ses procédés de recrutement. Le temps où la compagnie embauchait 400 profils par an n'est plus. Aujourd'hui, en raison de la pyramide des âges et de la concurrence accrue, elle doit pourvoir cinq fois plus de postes (lire aussi notre dossier, p. 29). Et donc optimiser la collecte de CV, mais aussi ses entretiens d'embauche.

Des salariés RH dédiés aux seuls recrutements

Pour gagner en efficacité, elle lance un projet destiné notamment à « faire monter en compétence les chargés de recrutement ». « C'est un engagement vis-à-vis des managers et des candidats, afin de leur rendre une meilleure qualité de services », note Marie-Carole Lecercle, directrice du recrutement chez Axa France.

Principale mesure de ce changement : la fin de la spécialisation. Les fonctions support ou commerciale ne seront plus réparties selon une division qui s'est naturellement installée entre Paris et province. Désormais, les « consultants en recrutement » se répartissent sur cinq grandes régions, auquel s'ajoute un pôle pour les fonctions centrales. Ces spécialistes RH sont chargés, une fois le besoin identifié, de lancer les recherches de CV, sélectionner le candidat, mener l'entretien, établir son potentiel, et confirmer avec le manager. Nouveauté : ces salariés se consacrent entièrement au recrutement, et n'ont plus d'autres tâches de gestion de ressources humaines à mener en parallèle. À eux de retenir les salariés commerciaux, les salariés indépendants, les stagiaires, CDD, alternance, etc. « Ces six cabinets [pôles internes] doivent fonctionner de manière fluide entre eux », note Marie-Carole Lecercle.

Un autre volet de cette réorganisation concerne l'unification du processus de recrutement : l'entreprise a engagé la mise en place d'un cursus de formation afin que tous aient les mêmes pratiques. « Tout consultant recrutement sera, à terme, polyvalent dans la connaissance de l'ensemble des métiers d'Axa France », précise Marie-Carole Lecercle. Chacun recevra également une formation destinée à améliorer la relation entre le recruteur et le postulant, pour bien comprendre ce que signifie tel comportement du candidat, pour lui présenter correctement le poste et bien gérer son temps. Ce cursus s'étale sur cinq jours, répartis entre Paris et les régions, avec de nombreuses mises en situation et des échanges entre consultants. Chaque pôle régional est constitué de 5 ou 6 membres auxquels s'ajoutent des salariés en alternance dont la mission est de procéder à un premier tri.

Vendre, fidéliser et rassurer

Ce projet vient naturellement améliorer le recrutement et, notamment, celui des commerciaux - pour qu'ils sachent vendre, fidéliser et rassurer. Ce changement s'accompagne d'un développement des outils informatiques relativement important, à l'instar des tests de personnalité ou d'attitude. Le programme a démarré début 2008, par la réflexion, puis une période de test, la mise en place du site web en mars (encadré ci-contre). Le tout devrait être bouclé en 2010.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission d'optimisation de la TVA et de la taxe sur salaires

CHU de St Etienne

25 mai

42 - Chazelles-sur-Lyon

Services d'assurances.

Ozanam

25 mai

972 - SA HLM OZANAM

Fourniture et livraison de titres restaurant.

Paris Terre d'Envol

25 mai

93 - AULNAY SOUS BOIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa industrialise ses procédures d'embauche

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié