Chez Axa, le jeu, c'est du sérieux

L'assureur introduit la simulation interactive pour former l'encadrement aux entretiens annuels.

Axa est une entreprise pragmatique, c'est-à-dire que l'on y part du principe que tout s'apprend, même la conduite des entretiens annuels d'évaluation. Pour perfectionner ses managers à cet exercice, l'assureur a adopté les « serious games ». Ces « jeux sérieux » sont destinés à des gens eux aussi sérieux, en l'occurrence les managers « dynamiques, modernes et sereins » d'Axa, selon les termes employés dans la présentation.

Entendre plutôt que s'écouter

Dans le rôle des managers, Paul et Iris, des avatars de cadres axiens (du nom des habitants de la planète Axa), se préparent à évaluer Franck, l'un de leurs subordonnés. Le scénario est calqué sur le déroulement d'un entretien réel. Dans un souci de réalisme, le manager peut même régler le fonctionnement de son collaborateur en mode « normal » ou « sensible ». À l'issue de cet exercice, le logiciel ne note pas les qualités d'écoute du manager, mais lui conseille des modules de formation.

Ce « jeu sérieux » n'est pas encore un progiciel, mais il pourrait le devenir. Développé initialement pour BNP Paribas par Daesign, une agence spécialisée dans l'e-learning, l'outil a été adapté aux besoins d'Axa. Après des essais probants par 90 managers il y a deux ans, la direction a pris la décision de le généraliser et l'a diffusé à 1 500 membres de l'encadrement pour les entretiens de 2008.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Chez Axa, le jeu, c'est du sérieux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié