« Courtiers et CGPI, deux cultures très différentes »

À la tête d'April patrimoine depuis mars, Thierry Scheur a mis en place une nouvelle stratégie pour l'entité dédiée aux courtiers et aux CGPI, avec à la clé un véritable engagement de qualité.

Vous avez pris récemment la tête d'April patrimoine. Quelle est la place de cette entité dans la galaxie du groupe April ?

April patrimoine, créé en 2001, est l'une des trois filiales du pôle April Group vie-épargne dirigé par Daniel Collignon, avec Axéria vie et ISR courtage. Courtier grossiste, il offre des solutions d'assurance vie, d'épargne, pour la retraite et des produits financiers. Il gère 1 MdE d'actifs. La plate-forme conçoit et sélectionne les produits, assure leur gestion administrative et anime le réseau de partenaires indépendants, courtiers et conseils en gestion de patrimoine.

Vous étiez jusqu'à présent assureur vie et vous entrez dans le monde du courtage. Quel est votre challenge ?

April patrimoine est une plate-forme indépendante et parfaitement autonome dans le choix de ses fournisseurs. J'apprécie de travailler en synergie avec notre compagnie d'assurances, Axéria vie, pour créer des contrats innovants, mais aussi de pouvoir faire appel à d'autres sociétés dans le domaine de l'assurance et des produits financiers pour des solutions spécifiques. Je décris ma stratégie et mes besoins sans être au service des structures, ce sont les structures qui répondent à mes besoins.

Vous travaillez à la fois pour des courtiers et des CGPI. Votre stratégie est-elle identique pour ces deux réseaux ?

J'ai mis en place une stratégie commerciale complémentaire, car ces deux canaux de distribution n'ont pas la même culture. Les courtiers, partenaires historiques du groupe April, ont la culture du risque, alors que les CGPI ont une culture financière. Les uns abordent le marché sous l'angle de la protection, les autres sous l'angle de la gestion financière. Avec les courtiers, j'adopte une stratégie de déploiement et d'accompagnement et, avec les CGPI, j'adopte une stratégie de conquête via des solutions innovantes.

Cette distinction se traduit-elle par des produits différents ?

Pour les courtiers, nous avons créé un produit traditionnel, simple et évolutif, Arborescence Opportunité, qui répond à la demande de leurs clients. En revanche, les CGPI s'intéresseront peu à un produit tel que celui-ci, car ils sont plutôt sensibilisés à des produits différenciateurs. Aussi, nous leur proposons des offres périphériques, comme le contrat diversifié d'Axéria pour les clients soumis à l'impôt sur la fortune, des fonds d'investissement de proximité pour des besoins de défiscalisation, ou un « article 83 » et de l'épargne salariale, produits que nous sélectionnons auprès de sociétés spécialisées.

Quelle est la qualité du back-office d'April patrimoine ?

Nous mettons tout en oeuvre pour faciliter la gestion des contrats et dégager du temps commercial pour nos partenaires. Ainsi, nous nous engageons à traiter leurs demandes en 24 heures et à émettre les pièces en 3 jours. Pour tenir nos engagements, nous négocions une délégation de gestion avec chaque assureur retenu lors des appels d'offres, car c'est là notre marque de fabrique et notre image.

Quels autres services offrez-vous aux réseaux ?

La mise à disposition d'une équipe dédiée de 44 personnes, dont 12 à la gestion. Trois personnes sont vouées à chaque courtier : un commercial de terrain, un commercial du siège et un gestionnaire. Ces personnes prennent un engagement de services envers les 800 courtiers qui travaillent avec nous. La qualité, c'est notre moteur !

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance juridique.

SEM SIPEnR

26 juin

75 - SEM SIPENR

Prestation de services d'assurances.

CHI Emile Durkheim

26 juin

88 - EPINAL

Souscription de différents contrats d'assurance.

La Roche sur Yon Agglomération

26 juin

85 - LA ROCHE SUR YON AGGLOMERATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

« Courtiers et CGPI, deux cultures très différentes »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié