DIDIER GARDINALLe goût du service rendu

Du basket à la chambre de commerce en passant par le syndicalisme, le trésorier du Sagamm a toujours fait quelque chose « en plus » de son métier d'assureur. Des engagements riches d'expériences...

En 1975, Didier Gardinal, muni de son seul baccalauréat, entrait comme guichetier à la Samda mutuelle agricole. Aujourd'hui, il est l'un des trois associés de l'agence générale MMA Bauré-Farré-Gardinal, qui réalise, avec ses cinq bureaux tarnais, un chiffre d'affaires de 870 000 E. Il est également l'un des six membres du comité stratégique du syndicat des agents MMA (Sagamm), dont il est le trésorier. Et il cumule quatre présidences dans sa ville d'Albi : chambre de commerce et d'industrie, parc des expositions, aéroport et Adirac (l'agence de développement économique). Autant d'engagements au service de la collectivité qu'il voit comme un juste retour des choses : « En trente ans de vie professionnelle, j'ai beaucoup reçu. C'est à mon tour de "servir", comme me l'ont appris mes parents. »

Quand le ballon mène à la petite porte

Originaire du Nord, Didier Gardinal arrive en 1970 dans le Tarn, dans le cadre d'une mutation professionnelle de son père, ouvrier chez Eternit. Après son service militaire, il cherche un premier emploi. Qu'il trouve grâce au sport : l'un des dirigeants du club local recommande ce basketteur de haut niveau à un ami assureur. Ce début dans l'assurance par la petite porte - un remplacement de trois mois au guichet - relève du hasard, reconnaît l'intéressé, « mais il s'est vite transformé en passion ». Titularisé, il devient inspecteur, chef de service et, enfin, responsable commercial de Groupama Tarn. Une progression qui récompense un travail acharné. « J'ai suivi, en cours du soir, le cycle complet CAP, BP, BTS et préparation du concours de l'Énass. Tout au long de ce parcours, Groupama m'a beaucoup aidé. En retour, j'ai eu le souci de lui rendre son appui en étant le meilleur sur le terrain. »

Mais en septembre 1991, on lui propose de reprendre 50 % d'un beau portefeuille MMA, ce qui lui pose trois problèmes. En premier, il y avait la clause de non-concurrence, car la nouvelle agence est à cent mètres des bureaux de Groupama. « Mon supérieur m'a fait un merveilleux cadeau : une lettre qui levait cette clause "pour services rendus". » Ensuite, venait l'aspect financier. « J'ai tout emprunté... et je viens juste de finir de rembourser ! » Enfin - et surtout ? - se présentait un véritable choix de vie, avec le passage d'un poste de salarié mutualiste au métier d'agent. « C'est mon épouse qui m'a décidé. »

Quand l'engagement mène aux renoncements

Très vite, il s'implique au sein du syndicat des agents MMA, le Sagamm, au plan régional puis national. Il prend également une part active à la vie économique locale : après avoir été adjoint aux finances du maire d'Albi, il devient en 2003 président de la CCI. Ces responsabilités ont un « coût » professionnel : au-delà du temps passé, l'agence a dû mettre un terme, volontairement, à tous les contrats qui la liaient à la mairie et à la CCI, et elle ne répond plus à leurs appels d'offres. Mais ces mandats publics sont « des sources de formation extraordinaires, surtout pour moi qui n'avais pas de formation supérieure. J'ai appris à négocier de très gros prêts, à parler devant 3 000 personnes, à recevoir des ambassadeurs... ou la chanteuse Lorie ! » Ses rares loisirs, Didier Gardinal les consacre à sa femme et à sa fille. Il y ajoute une passion secrète, l'oenologie.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance de Responsabilité Civile.

Centre hospitalier Andrée Rosemon

23 septembre

973 - CAYENNE

Marché de service d'assurances.

Communauté de communes Entre Juine et Renarde

23 septembre

91 - ETRECHY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

DIDIER GARDINALLe goût du service rendu

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié