... et mise sur le marché ibérique des portables

SPB a déjà placé son produit Securimovil auprès de 1 000 points de vente.

Àce jour, SPB a engrangé 131 000 polices, soit 13 000 de plus chaque mois, sur un marché où le taux d'assurance des 44,3 millions de téléphones mobiles reste « insignifiant ». « D'où le développement actuel », explique Marc Fuvel, directeur général de SPB Iberica, créée en 1995. Dans un environnement dominé par les réseaux de distribution, et non par les opérateurs, SPB a déjà placé son produit, Securimovil, auprès de 1 000 points de vente.

Quatre des principaux réseaux de Vodafone et deux de ceux d'Amena-Orange le commercialisent. « Non seulement nous sommes l'unique fournisseur de marque blanche, mais la commission que nous offrons aux distributeurs, plus de 30 %, est très attrayante », estime Marc Fuvel. Le prix d'une assurance contre la casse, le vol ou une utilisation frauduleuse varie de 29 E pour un mobile de plus de 150 E à 79 E pour les modèles de plus de 400 E.

Le Portugal en ligne de mire

SPB, qui veut maintenant s'attaquer aux réseaux de Movistar, la marque de Telefonica, prévoit de terminer l'année avec un chiffre d'affaires de 850 000 à 925 000 E, dont plus de 80 % dans l'assurance de mobiles. En formant sa force de vente, elle compte accroître son parc de 50 000 polices par mois.

Le Portugal n'est pas laissé de côté, puisqu'un accord a été signé en août dernier avec Ensitel, chaîne locale qui distribue TMN, Vodafone et Nokia dans une vingtaine de points de vente.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

... et mise sur le marché ibérique des portables

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié