« J'ai lancé mon activité avec une franchise »

Joël Meillat a choisi de s'installer en franchise en intégrant Fip Patrimoine. Une relation dense qu'il juge salutaire.

Pour Joël Meillat, CGPI depuis août 2007, la franchise, « c'est un couple de raison : quand on signe, c'est pour avancer. L'objectif est alors de partager le maximum de choses ». Animateur du réseau de CGPI pour la franchise Fip Patrimoine de 2005 à 2007, Joël Meillat a franchi le Rubicon, devenant lui-même franchisé et créant Meillat Conseil.

Ce qu'il apprécie dans cette relation duelle ? Pouvoir être soulagé des tâches difficiles en s'appuyant sur un autre, fiable : « Les problématiques liées à l'indépendance sont abordées grâce à des entretiens avec le franchiseur. Nous avons monté ensemble un business plan et fixé les objectifs à atteindre. Nous sommes en permanence en discussion sur l'opérationnel du cabinet. »

Ce qu'il aime par-dessus tout, dans cette phase de démarrage, c'est la possibilité de sentir, aussi souvent qu'il le souhaite, l'appui de son franchiseur. « Quand un rendez-vous avec un client se termine, une fois la porte fermée, vous n'êtes jamais seul. » Un soutien qui limite les moments de solitude : « Quand vous êtes isolé, les moments de blues sont très forts, le fait de me décharger, pour une part de ce qui touche à la mise en place de mon activité, évite de trop cogiter. »

Pour lui, pas de doute, « une franchise est au service de ses franchisés. Son rôle est d'être près de nous ». Au quotidien, les relations avec la franchise sont nombreuses : « C'est le principe de l'ascenseur, des idées sont lancées, elles montent au siège, redescendent chez les franchisés pour remonter. » Au final, il estime ainsi recevoir presque un courriel par jour de Fip Patrimoine : « Il peut s'agir d'une offre concernant l'un des produits que nous proposons à nos clients, ou d'informations sur un point de droit, ou encore de conseils pour l'exercice de notre activité. » Il apprécie particulièrement la veille juridique et réglementaire réalisée par les 18 personnes du bureau central de Fip Patrimoine. Il souligne aussi le travail d'analyse et de sélection des fournisseurs et produits jugés les plus sérieux. « C'est la division du travail, chacun a un rôle à tenir. » Au cours de ses missions, il fait appel au bureau d'études patrimoniales de Fip Patrimoine. Lors de certains rendez-vous chez un client, il est accompagné d'un expert pour soutenir un dossier. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que ses clients appellent son cabinet Fip Patrimoine, alors que son nom officiel est Meillat Conseil. « Les clients font d'abord confiance à un groupe avant de faire confiance à un individu », estime-t-il.

Dans le cadre de séminaires de réflexion, Joël Meillat retrouve les autres franchisés de Fip Patrimoine trois fois par an. « Il s'agit de travailler en commun sur des thèmes, d'échanger sur des sujets pour réaliser une synthèse des bonnes pratiques. » En avril, il a pris la parole pour exposer les débuts de son activité : « J'extériorise, j'évoque des anecdotes, je partage mon expérience. Cela montre que si je n'avais pas choisi la franchise, j'aurai intégré une forme de réseau, de groupement, c'est bien plus enrichissant qu'une vie en ermite. » Une chose est certaine, le célibat professionnel, ce n'est pas pour lui.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Renouvellement des marchés d'assurances d'HABITAT 08

Habitat 08

19 juillet

08 - HABITAT 08

Souscription des contrats d'assurances pour le cias ehpad dins lou pelou.

Maison de retraite Dinsiou Pelou

19 juillet

87 - CUSSAC

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

« J'ai lancé mon activité avec une franchise »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié