Jean-Claude Michel, président de la CNSD (fédération des syndicats dentaires)

« Un partenaire qui ne nous inquiète pas »

« L'arrivée d'un nouveau partenaire va forcément compliquer les négociations conventionnelles. Il est plus difficile d'aboutir à un accord à trois qu'à deux. Et cela, alors que nous sommes déjà confrontés à des dysfonctionnements, puisque la convention de 2006 n'est pas complètement appliquée et connaît des difficultés juridiques. Par ailleurs, les membres de l'Unocam ne sont pas toujours unis sur les objectifs de couverture du risque.

Cela dit, l'arrivée de l'assurance complémentaire ne nous inquiète pas, la CNSD a déjà signé un accord avec la Mutualité de la fonction publique et s'apprête à le faire avec AG2R. La complémentaire peut être un bon partenaire, à condition de ne pas avoir une vision strictement actuarielle et tarifaire. Elle ne doit pas nous appréhender comme une profession de services, mais bien comme une profession de santé. L'enjeu du système conventionnel auquel nous sommes attachés est de favoriser l'accès de tous à des soins de qualité. Nous ne sommes pas opposés à des tarifs opposables, s'ils sont réalistes et remboursés. Et l'assurance complémentaire doit faire pression avec nous sur l'assurance maladie obligatoire pour améliorer la prise en charge des soins dentaires. »

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages aux biens et risques annexes

Ville de Quimper

24 juin

29 - Quimper

Fourniture de bons d'achats et livraison de cadeaux de noël pour les enfants du per...

Métropole Toulon Provence Méditerranée

23 juin

83 - CA TOULON PROVENCE MEDITERRANEE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Jean-Claude Michel, président de la CNSD (fédération des syndicats dentaires)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié