JEHAN DE CASTET L'empêcheur de (dé)coder en rond

Sa start-up, Courtanet, s'est engouffrée dans la faille des technologies d'échange de données entre compagnies et courtiers, suscitant des remous...

Il tombe la cravate, ouvre le col de sa chemise, soulagé : la séance photo est reportée. « Pourquoi faire quelque chose de pénible quand ce n'est pas nécessaire ? » dit l'un de ses héros préférés, Fonzie, de la série « Happy Days ». « À l'Insead, beaucoup de profils différents interviennent. Des consultants et des banquiers bien habillés, et des entrepreneurs, le col de chemise ouvert, les pieds nus dans leurs chaussures et la mine épanouie... On se dit : c'est à eux que j'ai envie de ressembler ! » explique Jehan de Castet.

Surtout qu'à 31 ans, ce jeune homme complexe et décrit comme brillant avait déjà endossé les deux premiers statuts... L'ancien boy-scout passé par le commando de marine Trepel, ingénieur télécoms de formation, a ainsi vécu une première vie comme banquier d'affaires spécialisé dans les entreprises de nouvelles technologies.

Business angel...

Mais, après l'ivresse des années quatre-vingt-dix, Jehan de Castet vivra l'implosion de la bulle de l'intérieur, quand son patron, le plus grand banquier de la Silicon Valley, Frank Quattrone, à la tête du département technologique du Crédit suisse First Boston, est attaqué en justice... Pour Jehan de Castet, cette expérience « unique » lui a permis de « travailler avec des professionnels hors du commun, de nouer des amitiés solides et de participer à des projets passionnants où la finance est au service de l'innovation », explique-t-il, ajoutant que « l'enquête a permis de mettre en perspective ces deux années où les relations fondées sur les valeurs humaines ont pris le pas sur l'avidité... ». Des valeurs humaines qu'il place au coeur de toutes choses et qui se retrouvent dans l'aventure Courtanet, imaginée avec des amis de l'Insead. « La comparaison est le nouveau mode de consommation. J'ai été surpris de constater que mon courtier n'avait pas d'outil pour comparer les garanties et les tarifs des assureurs. Pour inspirer confiance aujourd'hui, il faut pouvoir démontrer où l'on se situe dans le marché. Une nécessité renforcée par la réglementation. »

... devenu diable dans la boîte

L'idée fait mouche. Mais dans son enthousiasme, ce fonceur prend à rebrousse-poil certains assureurs qui l'ont mauvaise qu'un jeunot sorti de nulle part s'engouffre dans la brèche. Pour le patron de la start-up, « il faut savoir provoquer des ruptures pour faire avancer les choses ». Et ce fana d'aventures au grand air a du souffle. Doué pour le « réseautage » et pugnace, il finit par rallier à sa cause des partenaires clés : un expert d'Assurland Technology, qui valide son modèle et entre au capital ; Verspieren, qui en détient un quart, ou Guillaume Millet, président du Getic à la CSCA, pour qui « l'outil de Courtanet répond à un réel besoin du courtage ».

Un outil qui est aujourd'hui complété par Assuremieux, site de mise en relation entre particuliers et courtiers. Et l'aventure ne s'arrêtera pas là. Comme tout bon joueur d'échec, Jehan de Castet, très observateur et toujours à l'écoute, a « toujours plusieurs coups d'avance à l'esprit », ce qui suscite d'ailleurs sur le marché autant d'admiration que d'inquiétude...

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE FONCTION CLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

PRESTATIONS DE SERVICES D'ASSURANCES.

Etablissement Portuaire de St Martin

29 juillet

971 - ST MARTIN

Marché d'assistance technique pour la réalisation d'études environnementales.

Conseil Départemental de Seine St Denis

29 juillet

93 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

JEHAN DE CASTET L'empêcheur de (dé)coder en rond

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié