L'adepte du verbe actif

Ce bon vivant qui aime rallier les avis contraires a fait l'unanimité et gravi les échelons dans les institutions de prévoyance jusqu'à ce que son conseil le débarque sans ménagement d'Auria vie, en 2003.

Persuader, parler, convaincre a toujours été la passion de Claude Rouleau. L'art de la parole, au sens noble, évidemment. Pas pour le plaisir de discuter au café du commerce ni pour fuir le réel dans des discours utopistes. Non, le verbe est vraiment pour lui un moyen d'agir, d'influencer et de changer le monde au quotidien. La preuve ? Petit, Claude rêvait d'être avocat, prêtre ou homme politique. Fasciné par la harangue, il se voyait déjà plaider à voix haute pour défendre les valeurs de la justice. Ou déclamer des sermons puissants, capables d'ébranler les certitudes et de guider les âmes.

Être à part, tout en faisant partie des cercles

En fin de compte, l'essentiel de sa carrière s'est déroulé dans les institutions de prévoyance. Étonnant, à première vue, mais pas tant que cela. Dans ce monde paritaire, ce sont les syndicats et les patrons qui prennent les décisions, ensemble. Savoir dégager un consensus entre deux forces antagonistes aux convictions radicalement opposées est un talent indispensable si l'on veut avancer. Comme en politique, « il faut savoir faire bouger les lignes sans sectarisme, rassembler les contraires et dépasser les querelles partisanes ».

Claude Rouleau a trouvé en Mendès-France ou Rocard, ses hommes politiques préférés, sa source d'inspiration. Il admire leur manière d'apporter du nouveau sans être esclave d'aucune doctrine ni parti. « On s'atrophie quand on suit les règles sans les transgresser avec un peu d'imagination. » Être à part tout en faisant partie des cercles, se tenir à la marge pour faire avancer le débat, c'est son truc. Rentrer dans le rang, pas question.

Alors, quand des collègues professeurs lui proposent de négocier la convention collective de l'enseignement commercial, il relève le pari. « J'étais assez grande gueule et un peu gauchiste. Ils m'ont désigné comme délégué des salariés pour les représenter. » Il découvre ainsi le paritarisme, qu'il ne quitte plus.

Directeur d'AG2R à Melun (Seine-et-Marne) en 1974, il passe dix-huit ans dans le groupe et se dédie au développement de l'institution. Et puis, dans le monde paritaire, la bonne chère et le savoir-vivre font partie des arguments pour séduire ses alliés. Claude Rouleau maîtrise parfaitement l'art du piqué de fourchette, apprécie la cuisine traditionnelle « qui sent bon le terroir » et les vins.

Travailler dans l'économie sociale, c'est aussi une manière d'être en prise avec son temps. En la matière, c'est son grand-père qui lui a inoculé le virus de l'actualité, trépidante, celle que l'on suit l'oreille scotchée au transistor. « Le soir, nous écoutions ensemble les résultats des élections, collés au poste de radio et on notait les voix de chaque candidat. » Les étapes du tour de France, aussi, ils n'en rataient pas une miette, assis sous la tonnelle en mangeant des sardines. Il en conserve une curiosité insatiable pour son temps, régi principalement par l'économie.

L'épreuve révèle les vraies amitiés

Quand, en 1992, on lui propose de prendre les rênes d'Auria vie, une petite compagnie d'assurances détenue par plusieurs institutions, il relève le défi, encore une fois. Et là, les choses se gâtent. Un développement trop rapide, des jalousies... et le voilà débarqué du jour au lendemain, sans ménagement, soupçonné de faiblesses dans les procédures de contrôle antiblanchiment.

Claude Rouleau n'a gardé aucune rancoeur envers ceux qui l'ont laissé tomber. Dans l'épreuve, il a pu reconnaître les vrais amis, courageux. Depuis, il a tourné la page et se consacre désormais à des missions de consultant, dans l'assurance. Le reste du temps, il lit toujours aussi avidement, étudiant les courants de pensée et les religions, quand il ne visite pas des pays « improbables » : Albanie, Gambie, Swaziland...

Le Magazine

ÉDITION DU 05 juin 2020

ÉDITION DU 05 juin 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance - Incendie - Divers dommages aux biens.

Ville de Chanteloup les Vignes

07 juin

78 - CHANTELOUP LES VIGNES

Marche_Huissiers_Comminatoire.

DDFIP

07 juin

78 - DDFIP 78

Mission de commissariat aux comptes pour les exercices 2020 A 2025..

Société de Secours CNPMEM, Darrieus Guy

07 juin

75 - CNPMEM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'adepte du verbe actif

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié