« L'assurance vie a été financiarisée à l'excès »

Dans le contexte actuel de fortes turbulences sur les marchés, Claude Fath veut que l'assurance vie revienne à sa vraie raison d'être - la protection des personnes.

Quelles vont être les conséquences de la crise financière dans le monde de l'assurance ?

Nous sommes face à une destruction de valeur d'actifs de très forte ampleur. La crise actuelle sera sans doute de longue durée et aura des conséquences importantes, notamment une récession économique. Nous assistons à la fin d'une époque marquée par l'argent facile, pas cher et prêté sans garanties suffisantes. Les conséquences sur le crédit pèseront lourd, il deviendra plus difficile, plus court et accordé de manière plus sélective. C'est également la fin d'une grande époque de créativité financière, qui a conduit à investir dans des produits structurés ayant pour objectif d'obtenir une performance financière toujours croissante et déconnectée des fondamentaux économiques.

L'assurance vie a-t-elle encore une place face à l'engouement des produits de court terme ?

L'assurance vie a été financiarisée à l'excès. Sa raison d'être est la protection des personnes, en couvrant les risques liés à la durée de vie humaine. La crise financière ne rend pas immortel et accroît les besoins de protection personnelle. La récession économique et l'augmentation du chômage ne vont pas augmenter les ressources des caisses de retraites. À l'assureur de faire son métier : garantir le long terme et la fin de l'activité professionnelle. Certes, dans une période de fortes turbulences, l'attirance pour les produits de court terme sans risque est naturelle, mais la durée de cet engouement sera directement liée à celle de la crise et ne remplace en rien l'assurance vie.

Justement, quel discours tenir en ce sens aux clients ?

Les sociétés et les intermédiaires peuvent rassurer leurs clients sur la solidité de la compagnie qu'ils représentent, car il n'y aura pas de défaillance d'assureur français. Les sociétés affichent des résultats solides et disposent de marges de solvabilité généralement supérieures aux minima réglementaires. Les assurés qui ont investi sur des fonds en euros ont effectué un placement sûr avec une garantie du capital investi et en croissance régulière. En 2009, il ne faudra pas se focaliser sur quelques dixièmes de points de rémunération en plus ou en moins des fonds en euros. L'essentiel est que, dans une période de volatilité extrême des marchés, l'assurance vie en euros constitue un havre de paix et de tranquillité pour les assurés. Ceux qui ont investi sur des supports en unités de compte ont fait le choix d'une prise de risque avec une recherche de performance supérieure à long terme. Il faut conforter le client dans ses choix et le dissuader de réaliser des moins-values, qui ne sont encore que latentes, en arbitrant ses unités de compte vers les fonds en euros.

Que conseiller au nouvel investisseur ?

Il est préférable d'investir avec des versements programmés pour lisser la volatilité des marchés. Mais il faut avant tout connaître l'aptitude du client à comprendre les marchés et à supporter les situations de stress boursier.

Comment faire son métier d'intermédiaire ?

Il doit avant tout effectuer un retour aux fondamentaux de l'assurance vie. Je pense que c'est aujourd'hui le bon moment pour reprendre contact avec les clients et analyser leurs besoins en termes de prévoyance, retraite, transmission de patrimoine, grand âge. L'assurance vie trouve là toute sa place, les clients y trouveront leur compte et les comptes d'exploitation des intermédiaires aussi.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de service ayant pour objet la fourniture de prestations de complémentaire s...

AURA (Association pour l'Utilisation du Rein Artificiel)

19 octobre

75 - AURA PARIS

Organisation de séjours pour enfants pendant les vacances scolaires

Ville de Clichy La Garenne

19 octobre

92 - Clichy La Garenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

« L'assurance vie a été financiarisée à l'excès »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié