L'avenir de la Socram et d'Ima est à redéfinir

La Socram et Ima voient leur environnement évoluer à la faveur des alliances de leurs actionnaires mutualistes, avec notamment le rapprochement de Maaf-MMA-Azur-GMF et la création de Ma banque avec le groupe des Banques Populaires. La Socram, société dédiée au crédit automobile des mutuelles d'assurances, doit faire face au départ de la Maaf qui participe à hauteur de 25 % au capital de la Socram et lui a apporté 13 % de chiffre d'affaires en 2005. De son côté Ima, la société d'assistance des mutuelles, va entrer en concurrence avec Fidélia, l'assisteur du groupe Azur-GMF, au moment où elle vient de perdre le contrat d'assistance du groupe PSA. Toutefois, dans les deux sociétés les actionnaires cherchent à préservés les équilibres et tentent de trouver de nouveaux relais de croissance.
Lire « L'Argus » du 13 octobre pages 10 et 11 pour en savoir plus.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'avenir de la Socram et d'Ima est à redéfinir

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié