La reprise de Gerling pourrait capoter

La probabilité d'une reprise de Gerling par le troisième assureur industriel allemand HDI « se réduit dramatiquement ».
La probabilité d'une reprise de l'assureur allemand en difficulté Gerling par son concurrent HDI « se réduit dramatiquement ». L'offre de HDI est jugée insuffisante par les actionnaires de Gerling, rapporte vendredi le Financial Times Deutschland (FTD). « L'offre n'est acceptable ni pour la Deutsche Bank ni pour Rolf Gerling », les deux actionnaires de référence avec respectivement 34,5 % et 65,5 % du capital, selon des sources financières francfortoises citées par le quotidien. Cependant que les discussions ne sont pas rompues.Deutsche Bank et Rolf Gerling reprochent à HDI, qui veut fusionner les activités d'assurance directe de Gerling avec les siennes dans sa nouvelle holding Talanx, de sous-évaluer Gerling, à seulement 1 Md€, selon le FTD. L'assureur en difficultés estime de son côté valoir entre 2 et 3 Md€. Les discussions buteraient également sur le mode de paiement en cas de fusion : HDI propose une part de 25 % dans Talanx, alors que la Deutsche Bank et Rolf Gerling préfèreraient être payés en liquide, selon le FTD. La Deutsche Bank, qui mène depuis plusieurs mois un programme de cessions de participations, veut se désengager rapidement du groupe de réassurance plombé par les attentats du 11 septembre 2001, ainsi que par les scandales de l'amiante aux Etats-Unis.

Gérald Bouchez

Emploi

Assistra

Chef de Parc Automobile H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La reprise de Gerling pourrait capoter

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié