Le Gema ne souscrit pas à la solution Gareat

Les mutuelles sans intermédiaires ne suivent pas la FFSA dans son projet d'extension du Gareat aux risques du particulier.
Le Gema ne suivra pas la solution Gareat sur les risques nucléaire, bactériologique ou chimique, dits NBC. Le Gareat espérait convaincre le Gema pour couvrir l'ensemble du risque terroriste de façon illimitée pour seulement 1 euro par contrat de particulier. De fait, les mutuelles ont trouvé cette année encore auprès de réassureurs traditionnels des couvertures intégrant cette garantie. Estimant qu'il n'y a pas de carence du marché sur ces risques, le Gema se désolidarise donc de la FFSA, d'autant plus facilement d'ailleurs que le coût de la réassurance trouvée sur le marché coûte moins cher à ses adhérents que la solution Gareat. Cette décision du Gema porte pour l'heure sur l'exercice 2005 et hypothèque l'espoir du Gareat d'obtenir la garantie de l'Etat.

Nathalie Henry

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Gema ne souscrit pas à la solution Gareat

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié