Le Lloyd's repousse les limites du risque terroriste

Le cinéaste néerlandais Theo van Gogh, assassiné en 2004 par un musulman fanatique selon des rites religieux, avait souscrit une police d'assurance vie au profit de son associé au sein de leur société de production. Mais le Lloyd's refuse aujourd'hui de payer l'indemnisation de 1 million d'euros, au nom d'une clause d'exclusion des risques terroristes. Le meurtrier avait agi seul, mais les tribunaux néerlandais avaient considéré que l'homme dirigeait une organisation criminelle à caractère terroriste. Un argument imparable selon le Lloyd's.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire de sinistres bilingue anglais H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Miel vert 2022 - fournitures, divers services et prestations..

Ville de St Joseph

01 décembre

974 - LE TAMPON

ACCORDS-CADRES MONO-ATTRIBUTAIRE MISSIONS AFFERENTES AU PROJET CENTRE URBAIN A EVRY...

CA Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart

01 décembre

91 - EVRY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Lloyd's repousse les limites du risque terroriste

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié