Les comparateurs ont la conscience tranquille

Les sites spécialisés en assurances se défendent de vouloir écraser les prix et s'estiment transparents, à la différence des comparateurs généralistes.

Après le lancement récent par la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) d'une vaste enquête sur les comparateurs de prix sur Internet, le tout petit milieu des comparateurs d'assurances en ligne se fait-il des cheveux blancs ? Il n'y aurait, selon nos informations, aucun site d'assurances parmi les sites visés par la DGCCRF. Le gendarme de Bercy n'aurait dans son collimateur que des sites plus généralistes, comme Kelkoo, Monsieurprix.com ou Pricerunner.com, dont la transparence et la sincérité seraient sujettes à caution.

Il n'y a pas que le prix !

Chez les comparateurs d'assurances, on se dédouane des soupçons qui pèsent sur les « généralistes » et on renvoie la balle à ses petits camarades. Assurland, le leader de la comparaison sur Internet, qui revendique un million de visiteurs par mois, a été le premier à réagir par voie de communiqué. L'argumentation selon laquelle les comparateurs auraient un comportement « déloyal » en ne proposant pas les meilleurs prix est balayée avec habileté, si ce n'est avec une certaine logique. « C'est oublier que les consommateurs que nous sommes ne se basent pas que sur le prix dans leurs achats », indique-t-on chez Assurland. Pour preuve, « le prix le moins cher n'est choisi que dans 30 % des cas sur les quatre offres présentées », précise la société.

Interrogée, la concurrence en profite pour lancer des piques au leader. « Pour nous, cette enquête sur la transparence est plutôt une bonne nouvelle. Nous n'avons aucun assureur dans notre actionnariat », dit-on chez Empruntis, en allusion à la présence de Maaf-MMA dans le capital d'Assurland. Un autre acteur, AssurOne, se défend de pratiquer des comparaisons tarifaires pour « proposer le tarif le mieux adapté à une situation donnée ».

Finalement, les comparateurs d'assurances existent-ils vraiment ? Chaque société se défend en effet d'en être un ! « À la différence de nos concurrents, nous ne sommes pas un comparateur de prix. Nous présentons tous les contrats, pas seulement les moins chers, et nous donnons une note en fonction des garanties. L'internaute peut ainsi mettre en balance le prix et la qualité du contrat au moment de faire son choix », insiste-t-on chez Visual Info (lire ci-dessous).

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture, livraison et gestion de titres restaurant pour le Centre de Gestion de ...

Centre Gestion Fonction Publique Territ.des P. Atl. Maison des Communes

18 août

64 - PAU

Services d'assurances pour la commune de Vinon-sur-verdon.

Ville de Vinon sur Verdon

18 août

83 - VINON SUR VERDON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les comparateurs ont la conscience tranquille

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié