Les députés taxent les complémentaires santé

L'Assemblée nationale a approuvé jeudi l'augmentation de 2,5 à 5,9% de la taxation du chiffre d'affaires des organismes complémentaires santé qui fait d'elles les seuls financeurs du fonds CMU et équivaut à un montant d'un milliard d'euros. Cette disposition du projet de la loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2009 a été votée avec les seules voix de la majorité. En réponse aux critiques de l'opposition qui dénonçait un « mauvais coup » porté aux assurés sociaux après les franchises instaurées en 2008, le député UMP et urologue Bernard Debré a déclaré que « les mutuelles font tant de bénéfices... Il est temps qu'elles contribuent à la Sécurité sociale ».
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

EPF Ile de France

24 février

75 - EPF ILE DE FRANCE

Marché d assurances de l établissement public Campus Condorcet.

Campus Condorcet

23 février

93 - CAMPUS CONDORCET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les députés taxent les complémentaires santé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié