Les mutualistes veulent rendre la taxe provisoire

Le président de la Mutualité française a appelé les élus mutualistes à prendre rapidement contact avec les parlementaires de leurs départements pour les sensibiliser à l'impact de la nouvelle taxe sur les complémentaires. Objectif, « créer les conditions pour qu'elle ne soit pas pérenne », a déclaré Jean-Pierre Davant, qui s'exprimait en clôture des Journées de rentrée de la FNMF. Dans sa forme actuelle, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pérennise de fait la hausse à 5,9% de la contribution des complémentaires santé au fonds CMU.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion de contrats d assurance.

Office Public Départemental HLM Allier Habitat

24 octobre

03 - MOULINS

Services d'assurances

AQUAVESC

24 octobre

78 - Versailles

Marché de service relatif à une prestation d'assurance des risques statutaires pour...

CGFPT - Centre de gestion de la fonction publique territoriale

24 octobre

88 - EPINAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les mutualistes veulent rendre la taxe provisoire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié