Les victimes du Cref veulent accélérer les procédures en cours

Depuis 2001, date de leurs premières actions en justice, les ex adhérents du Cref (complément de retraite des fonctionnaires) entendent poursuivre leur combat.
C'est en 1999 que le régime, géré à l'époque par la Mutuelle retraite de la fonction publique, s'est avéré en déficit de 1,5 MdE pour 450 000 adhérents et n'a plus été capable de faire face à ses engagements. Le Cref a été fermé en 2002, rebaptisé Corem et géré depuis par l'UMR. En juillet 2006, l'Etat a été reconnu responsable pour défaut de surveillance du Cref. Mais le procès civil qui concerne quelque 6 000 ex adhérents en vue d'obtenir une indemnisation pour préjudice dans le service des rentes (- 17 %), a été repoussé au 19 décembre prochain. D'autres affaires sont pendantes au pénal pour abus de confiance et recel, comme celle de l'ancien ministre René Teulade.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 juin 2020

ÉDITION DU 05 juin 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'assurance, d'expertise et services annexes associés

Lille Métropole Habitat - OPH

03 juin

59 - LILLE METROPOLE HABITAT

Services d'assurance pour le c.c.a.s.

Ville de Gennevilliers

03 juin

92 - GENNEVILLIERS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les victimes du Cref veulent accélérer les procédures en cours

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié