NICOLAS SCHIMELQuand l'ascension rend polyglotte

Lors du rachat des AGF par Allianz, il s'est mis à l'allemand. Aujourd'hui propulsé DGA de Generali, ce surdoué de 39 ans est passé à l'italien.

Avec ses allures de « premier de la classe », sa liste de diplômes à n'en plus finir, ses quinze ans aux AGF, Nicolas Schimel se définit timidement comme quelqu'un de plutôt fidèle. Aujourd'hui, tout juste propulsé directeur général adjoint de Generali assurances, il semble lui-même étonné de ce changement de cap : « Je ne suis pas un mercenaire ! » Mais qu'est donc venu faire ce jeune polytechnicien dans l'assurance, alors que tous ses copains de promo ne juraient que par les métiers de la finance, du conseil ou de l'informatique ? Il ne va pas jusqu'à parler de vocation, mais tient cependant à préciser : « Je ne me suis pas dirigé vers l'assurance complètement par hasard. Ce secteur constitue en effet une fenêtre très large sur la vie économique. »

Rebuté par la gestion « made in USA »

Il fait ses débuts au sein de la direction administrative vie des AGF où il prend en charge la conduite de projets informatiques. En moins d'un an, à 25 ans, il se retrouve à la tête d'une équipe relativement importante. « Le management m'a toujours attiré. J'ai voulu en faire l'expérience le plus tôt possible, parce que je savais que c'est un apprentissage long et difficile. » S'efforçant de comprendre ses collaborateurs, leurs comportements, ce qui les fait réagir, il renforce ses compétences en animation d'équipe, persuadé que pour être un bon dirigeant, il faut d'abord être un bon manager. Une conviction dont il ne se départit plus dans l'exercice de ses différentes fonctions, à la tête du réseau salarié (« un exercice de management à l'état pur ») ou à la direction du réseau des agents généraux.

La dimension commerciale de son métier constitue sans nul doute l'autre fil conducteur de sa carrière. En relation avec les intermédiaires, il découvre des gens d'une grande compétence. D'origine parisienne, il en profite pour se déplacer dans de jolis coins de France. La lumière du bassin d'Arcachon, d'où sa femme est originaire, l'émeut particulièrement. La quête de la valeur client est une question qui le passionne. Il est persuadé que les assureurs peuvent encore y faire beaucoup de progrès. Depuis le rachat du groupe par Allianz, le management à l'américaine a pris le dessus et l'éloigne progressivement des valeurs auxquelles il est attaché.

Séduit par les utopies

Si, sur sa table de chevet, « l'Italien en soixante leçons » a remplacé la méthode Assimil pour apprendre l'allemand, Nicolas Schimel reconnaît qu'il n'est jamais facile de quitter une entreprise, surtout après quinze ans. « J'y étais très heureux », insiste-t-il. Mais, séduit par la personnalité de Claude Tendil, l'esprit d'entreprise et la réactivité de l'assureur italien, sans compter une proximité culturelle, Nicolas Schimel tourne volontiers la page.

Aux côtés d'Alain Ficheur, il partage pleinement les ambitions de Generali en termes de distribution, retrouvant avec plaisir des interlocuteurs qu'il connaît bien : les agents généraux et les courtiers. Chanteur d'opéra à ses heures perdues - il est baryton léger -, Nicolas Schimel se montre naturellement enthousiaste et impatient. Au point de parler très vite et de se laisser facilement séduire par des idées utopiques. Ses nouveaux collaborateurs sont prévenus !

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

NICOLAS SCHIMELQuand l'ascension rend polyglotte

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié