Pollution : Total de nouveau mis en cause

Pollution : Total de nouveau mis en cause
Pollution : Total de nouveau mis en cause
Pollution : Total de nouveau mis en cause
Alors que le procès de l'Erika vient tout juste de connaître son épilogue, le groupe pétrolier est à nouveau l'objet d'une plainte pour pollution. Montant estimé des dégâts : au moins 10 millions d'euros.Photo © REA : Marée noire dans l'estuaire de la Loi
A peine clos le procès du naufrage de l'Erika, qui a vu des condamnations records, une nouvelle information judiciaire pour pollution vient d'être déposée au Tribunal de grande instance de Saint-Nazaire contre le pétrolier.
Les faits remontent au 16 mars 2008, lorsque 400 tonnes de fioul lourd se sont écoulées d'une brèche sur une canalisation de la raffinerie Total de Donges (en Loire-Atlantique), dont 100 tonnes se sont déversées dans l'estuaire de la Loire, polluant notamment un milieu naturel sensible classé Natura 2000.
Au total, plusieurs communes, associations d'écologistes ainsi que le port autonome Nantes/Saint-Nazaire ont porté plainte.
Le groupe Total, qui a présenté ses excuses et s'est engagé à régler la facture des opérations de dépollution, estime que le montant des dégâts occasionnés s'élèverait au minimum à 10 millions d'euros.
Total a par ailleurs missionné un cabinet pour apprécier les préjudices écologiques ou d'image, que le groupe entend réparer « à hauteur de leur estimation ».
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Pollution : Total de nouveau mis en cause

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié