Rebondir après un chômage de longue durée

Philippe Desclaud a pointé à l'Assedic pendant cinq ans avant de retrouver un poste à la comptabilité d'Axa. Retour sur une traversée du désert dont il ressort plus philosophe.

Philippe Desclaud a les épaules larges et cela se voit. Cette histoire commence en 1993 par un plan social. Il est « débarqué », comme tant d'autres, de la banque où il travaille comme responsable administratif et financier. À l'époque, il a 44 ans et vingt-cinq ans d'expérience. « Je me suis retrouvé sur un marché encombré de profils comme le mien. Chaque annonce recevait 400 CV », se souvient cet autodidacte. Les débuts ne sont pas trop inquiétants : il part avec un bon matelas et le soutien d'un cabinet de reclassement. Surtout, il reprend des études et décroche en huit mois un titre de technicien supérieur en organisation et gestion d'entreprise, doublé d'un diplôme de la Chambre de commerce américaine. « Je parlais plutôt bien l'anglais puisque j'avais travaillé dans une grande banque britannique. » Fort de ces atouts, il se heurte pourtant au silence, en dépit de son adhésion à divers clubs de cadres en recherche d'emploi, en dépit d'une recherche quotidienne à un rythme professionnel : démarcher les entreprises, lire les journaux, répondre aux annonces... Philippe Desclaud entretient aussi soigneusement ses réseaux : « Il n'y a pas de honte ni de fausse pudeur à avoir. Votre voisin, votre boulanger, votre curé doivent connaître votre situation, car d'une conversation anodine peut surgir une piste. »

Malgré une opération de phoning aux PME pour présenter un projet de travail partagé ou ses services dans le cadre du basculement à l'euro, 1 000 annonces plus tard, rien n'y fait. « Et plus le temps passe, moins vous êtes crédible. » Pourtant, il entretient ses connaissances en préparant en parallèle un BTS comptabilité-gestion par correspondance... Finalement, sa planche de salut sera une mission de travail temporaire. Axa, en cours d'absorption de l'UAP, cherche un profil mature pour apurer les comptes. Comment a-t-il convaincu le recruteur après une si longue interruption professionnelle ? « J'étais volontaire, je ne suis jamais resté inactif et mon profil collait à la mission. Surtout, je n'ai pas employé la "langue de bois" : il fallait expliquer ce trou de cinq ans. » Un passage par l'Association pour la valorisation en relation avec les professionnels (lire ci-contre) l'a d'ailleurs aidé à passer un cap supplémentaire. Pendant huit mois, avec d'autres cadres en activité ou au chômage, il a travaillé son projet, mais aussi fait un retour sur lui. « Cela m'a aidé à mieux valoriser mes compétences. »

À 49 ans, Philippe Desclaud signe donc sans états d'âme pour un salaire divisé de moitié, mais « avec la soif de travailler comme un fou ». Ce fut d'abord un CDD avant un CDI comme comptable chez Natio. Par la suite, il a évolué vers un poste de responsable des applications comptables chez Axa, avant d'intégrer le dispositif Ressources Plus de l'entreprise. Finalement, et malgré son divorce, il a su garder le moral. « J'ai veillé à ne pas m'isoler. Je fais partie d'une chorale, j'ai participé à deux comédies musicales, c'est une soupape qui vous aide à vous changer les idées. Surtout, avec le temps, je suis devenu plus philosophe, je suis armé contre le découragement et la colère, ça vous mûrit un homme. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Rebondir après un chômage de longue durée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié