Santander : la productivité dopée y compris en assurance

La banque répartira 3 256 M€ de dividendes après avoir obtenu un bénéfice 2006 de 7 596 M€, en hausse de 22%. C'est la première fois qu'une entité espagnole dépasse la barre des 3 milliards d'euros de dividendes.

Septième groupe bancaire mondial par les résultats derrière Citigroup, Bank of America, JP Morgan, Wells Fargo, HSCBC et Royal Bank of Scotland, Santander attribue cette performance à « l'effet mandibule », vocabulaire maison désignant la centralisation maximale de tous les produits et services par aires géographiques pour réduire les coûts.

Une politique qu'il met en oeuvre aussi dans son activité d'assurance : dès cette année Santander Seguros, 5,2 milliards d'euros de primes en 2007, opérera en LPS (Libre Prestation de Service) dans une dizaine de pays européens où ses produits étaient jusqu'alors distribués indirectement. Cette « re-captation » de 1,2 milliard d'euros de primes débutera par l'Allemagne.
Armand Chauvel
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 mars 2021

ÉDITION DU 05 mars 2021 Je consulte

Emploi

Assurances et Réassurance Techniques

Gestionnaire sinistre et production H/F

Postuler

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Réalisation de prestations de conseil juridique pour la mise en place de mécanismes...

Ministère des Armées - DGA - SCA

06 mars

75 - MINISTERE DES ARMEES

DESIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUX COMPTES TITULAIRE ET D'UN COMMISSAIRE AUX COMPTES ...

CRMA de l'Occitanie, Pyrénées - Méditerranée

06 mars

31 - CMAR OCCITANIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santander : la productivité dopée y compris en assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié