Secteur optionnel : les négociations s'ouvrent le 18 octobre

Des syndicats de médecins veulent que le futur secteur optionnel soit ouvert à tous les spécialistes. Le premier syndicat de médecins libéraux, la CSMF, demande que toutes les catégories de spécialistes puissent accéder à ce futur secteur tarifaire qui doit s'ajouter aux actuels secteur 1 et 2. Selon la CSMF, il est « inacceptable et inutilement provocant » de limiter les futures négociations aux seuls chirurgiens, même si elle souhaite que des réponses soient apportées aux difficultés de ces derniers.
De son côté, le Syndicat des médecins libéraux (SML) a jugé cette limitation « contraire aux accords d'août 2004 qui concernaient tous les spécialistes ». Il estime qu'il s'agit aussi d'une remise en cause du secteur 2 « contraire à la Convention médicale [l'accord qui régit les tarifs médicaux, NDLR] elle-même ».
Une négociation tripartite (assurance maladie, syndicats de médecins, complémentaires santé) devrait s'ouvrir prochainement pour créer ce secteur optionnel prévu dans l'accord d'août 2004. C'est d'ailleurs la première fois que l'Unocam (Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire) pourrait participer à une discussion sur les tarifs médicaux. Le véritable feu vert à l'ouverture des négociations est attendu pour le 18 octobre, date à laquelle l'Uncam (Union nationale des caisses d'assurance maladie) a convié les syndicats médicaux à une réunion de préparation, a-t-on appris jeudi.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Secteur optionnel : les négociations s'ouvrent le 18 octobre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié