Un neurochirurgien connu est suspendu pour 6 mois

Depuis le 1er août, le conseil national de l'ordre des médecins a interdit à Stéphane Delajoux d'exercer sa fonction de neurochirurgien pour « une durée de trois ans dont trente mois avec sursis ».
La sanction fait suite à sa condamnation par le Tribunal correctionnel de Paris « à trois ans de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende pour faux et escroquerie », révèle le quotidien « Le Parisien ».
A la fin des années 1990, Stéphane Delajoux avait été victime d'un accident de ski. N'étant pas assuré, il avait établi une fausse déclaration d'accident, aggravant considérablement les séquelles de l'accident pour alléger ses frais hospitaliers et obtenir des indemnités indues. Mais le docteur ne s'était pas arrêté là. Il simula ensuite un faux accident de voiture et se présenta en fauteuil roulant, feignant une tétraplégie totale, à l'expertise diligentée par Axa. Les assureurs lui avaient alors versé 40 000 euros avant qu'il ne soit finalement démasqué.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 juillet 2020

ÉDITION DU 10 juillet 2020 Je consulte

Emploi

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Un neurochirurgien connu est suspendu pour 6 mois

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié