Solvabilité 2 : le marché reste mobilisé (Optimind Winter)

Solvabilité 2 : le marché reste mobilisé (Optimind Winter)

Malgré les incertitudes politiques, le marché français n’a pas baissé la garde dans sa préparation à Solvabilité 2. Une mobilisation confirmée par le quatrième baromètre Optimind Winter / Opinion Way.

On aurait pu croire que la double incertitude sur la date d’entrée en vigueur et sur le calibrage final de la formule standard conduirait le marché français à relâcher ses efforts de préparation à la révolution Solvabilité 2. Finalement, les débats politiques (qui se poursuivent intensément) n’ont pas déteint sur la mobilisation des organismes. C’est du moins ce qui ressort du quatrième baromètre Optimind Winter / Opinion way (1), réalisé entre le 4 et le 28 juin 2013 auprès d’un échantillon de 106 répondants, représentant 62 sociétés.

La mobilisation demeure

Le premier enseignement du baromètre est très clair : le calendrier d’entrée en vigueur de la réforme a beau être incertain, les organismes gardent globalement le rythme, voire ne l’ont pas modifié pour 53% d’entre eux. Pour Optimind Winter, cela tient d’abord au fait que le bénéfice tiré des chantiers menés va bien au-delà de la seule conformité réglementaire. Autre explication : il ne fait guère de doute que le régime prudentiel va changer et que les compagnies ne couperont pas au passage sous bilan prudentiel en juste valeur. Bref, «pour les opérationnels, qui constituent 81% des répondants de notre baromètre, Solvabilité 2 apparaît aujourd’hui comme un projet indispensable à l’entreprise», relève-t-on chez Optimind Winter.

Intégration opérationnelle

Le baromètre révèle aussi l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir. Sur les trois piliers, les chantiers sont encore «en cours» chez la plupart des acteurs, d’autant que ce n’est qu’en 2012 que les Piliers 2 et 3 ont, le plus souvent, commencé à être abordés. Le véritable enjeu porte sur l’intégration opérationnelle des différents dispositifs, autrement dit sur leur utilisation au quotidien. Pour l’heure, le dispositif est jugé «totalement intégré opérationnellement» chez 14% des répondant pour le Pilier 1, 6% pour le Pilier 2 et 2% pour le Pilier 3.

Questions sur le calibrage de la formule standard

Concernant la préparation au Pilier 1, 82% des entreprises réalisent un exercice quantitatif au moins une fois par an, même si, à ce stade, moins de la moitié (44%) s’en servent pour prendre des décisions de gestion. A noter également que la formule standard reste plébiscitée par une petite majorité des acteurs (49%), les autres hésitant encore entre modèle interne partiel (17%), formule standard, puis modèle interne (15%), tandis que seuls 12% visent un modèle interne total. «Plus que la date d’entrée en vigueur, c’est le calibrage définitif de la formule standard qui suscite beaucoup de questions», commente Gildas Robert, directeur métier chez Optimind Winter.

Nette accélération sur l’ORSA

En matière de préparation, c’est l’ORSA (auto-évaluation prospective des risques et de la solvabilité), dispositif phare du Pilier 2, qui fait clairement office de priorité désormais, avec une nette accélération par rapport à l’an dernier. Optimind Winter relève ainsi que les travaux ont a minima démarré pour plus de 90% du marché, contre 40% en 2012. A noter que 80% des acteurs se déclarent prêts pour l’ORSA blanc prévu par l’ACPR en 2014.

Divergences sur l’impact stratégique

Autre volet intéressant de l’enquête : l’impact opérationnel et stratégique de Solvabilité 2, sujet sur lequel les réponses apparaissent nettement moins tranchées. Certes, 85% des acteurs s’attendent à des modifications significatives de leurs méthodes de travail, notamment du fait des nouvelles contraintes en matière de gouvernance. Mais ils ne sont que 49% à juger qu’une ou plusieurs activités d’assurance pourraient ne plus être rentables sous Solvabilité 2 (retraite et épargne en tête), et 55% à s’attendre à des modifications sur les produits et les garanties. De même, une grosse moitié des acteurs interrogés (56%) ne s’attend pas à ce que Solvabilité 2 engendre une vague de consolidation du marché.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation d'assurance

Amiens Aménagement

18 octobre

80 - Amiens

Prestations de services d'assurances IARD pour une durée de 4 ans.

Ville de L'Ile d'Elle

18 octobre

85 - L'ILE D'ELLE

SERVICE D'ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES.

Communauté de Communes du Savès

18 octobre

32 - LOMBEZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Solvabilité 2 : le marché reste mobilisé (Optimind Winter)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié