Assurtech : l’exécutif veut passer à la vitesse supérieure

Assurtech : l’exécutif veut passer à la vitesse supérieure
Faire de jeunes pousses prometteuses de futures grands entreprises prêtes à entrer en Bourse : le plan "Next 40" associe un grand nombre d'assureurs avec une quarantaine de start-up – dont deux assurtech.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Emmanuel Macron veut que d’ici 2025, la France compte 25 licornes – à savoir des entreprises de l’écosystème tech à la valorisation dépassant le milliard de dollars. Pour ce faire, les partenaires institutionnels – incluant les assureurs ! – sont appelés à soutenir ces start-up prometteuses. Incluant notamment deux des fleurons de l’assurtech française…

À côté du CAC 40, voici désormais le « Next 40 ». C’est sous cette dénomination qu’ont été dévoilées par le secrétaire d’État au Numérique Cédric 0 les 40 start-up étant considérées comme les plus prometteuses de la French Tech. Ces jeunes pousses seront financièrement soutenues à hauteur de 5 milliards d’euros sur 3 ans par de nombreux partenaires institutionnels – incluant un grand nombre d’assureurs.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurtech : l’exécutif veut passer à la vitesse supérieure

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié