Assurtech : Minalea décrypte les offres pour les réseaux

Assurtech : Minalea décrypte les offres pour les réseaux
© Bernard Vanden Eynde

Basée à Annecy, la start-up Minalea déchiffre les contrats d’assurance, principalement pour le compte d’agents généraux et de bancassureurs. Son assistant virtuel collecte et dissèque toutes les offres du marché pour restituer aux commerciaux les arguments à mettre en avant dans leur processus de vente.

Le concept Créé en 2015, Minalea se positionne sur le créneau de la collecte et l’analyse de données. « Nous nous sommes rendu compte que la technologie et Internet avaient apporté beaucoup de transparence sur les tarifs dans l’assurance. Mais pas sur le contenu des garanties et des services des offres proposées sur le marché. Or les produits ne peuvent pas être réduits à un coût », constate Stéphane Favaretto, cofondateur de cette assurtech basée à Annecy.

Lors de son lancement, en réalisant des enquêtes clients mystères, la start-up constate que les réseaux de distribution – agents généraux, mais aussi bancassureurs – n’étaient pas forcément « outillés » pour expliquer leurs offres. Minalea décide donc de lancer une application intitulée l’Assistant commercial intelligent, afin de « permettre à ces commerciaux de répondre à n’importe quelle question sur n’importe quel produit », précise Stéphane Favaretto. Capables d’analyser jusqu’à 500 critères sur un contrat multirisque professionnel, le moteur de calcul et les algorithmes de la société extraient les informations importantes à restituer aux clients, en fonction de leur profil et de leurs besoins d’assurances. En parallèle, Minalea propose une autre solution B to B baptisée AirMarketViewer, afin de donner aux concepteurs d’offres une représentation graphique du positionnement potentiel de leurs produits – autrement dit leurs forces et leurs faiblesses – sur le marché.

Business Plan Si cette assurtech ne dévoile pas son chiffre d’affaires, son cofondateur confie tout de même que la société a été « rentable dès sa deuxième année ». Soutenue lors de son lancement par le réseau Initiative Grand Annecy, Minalea a choisi ensuite de ne pas faire appel à des levées de fonds. « Presque tous nos clients nous ont proposé d’investir chez nous. Mais nous tenons à garder notre indépendance », indique Stéphane Favaretto. La raison ? « La plupart des agrégateurs de tarifs envoient aujourd’hui les clients principalement vers leurs partenaires. Ils ne sont pas exhaustifs. Or de notre côté, nous tenons absolument à toujours pouvoir comparer toutes les offres proposées sur le marché », souligne-t-il.

Les objectifs Après la France, Minalea s’attaque à l’international… l’assurtech développe son outil en Belgique, en Espagne, en Allemagne. Et espère bientôt s’implanter en Italie. Autre axe de développement : proposer les données collectées aux clients… de leurs clients assureurs. « Nous voulons que les assureurs puissent afficher ces informations sur leur site Internet, ou s’en servir pour répondre à des questions avec un chatbot », explique Stéphane Favaretto.

Présent sur l’auto, les deux-roues, l’habitation, l’emprunteur, la GAV, la plaisance, la multirisque professionnel et la santé collective, Minalea élargit sa gamme à la santé individuelle. Et envisage d’aborder les produits d’épargne et de retraite. « Pour avancer dans notre segment, nous avons besoin de data. Or nous commençons à en avoir beaucoup », se félicite le dirigeant de Minalea, qui dispose d’environ de deux millions de données tenues à jour.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 02 octobre 2020

ÉDITION DU 02 octobre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurtech : Minalea décrypte les offres pour les réseaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié