Pascal Perrier (BNP Paribas Cardif) : « Parvenir à une digitalisation totale des transactions en 2020 »

Pascal Perrier (BNP Paribas Cardif) : « Parvenir à une digitalisation totale des transactions en 2020 »
© BNP Paribas Cardif

Directeur réseaux CGP-Courtiers & e-business, Pascal Perrier fait le point sur la refonte totale de l’organisation de travail de BNP Paribas Cardif avec les intermédiaires.

L’Argus de l’assurance : Dans quel contexte avez-vous été nommé, voilà tout juste un an ?

Pascal Perrier : J’ai tout de suite été plongé dans le bain puisque ma mission était de mener à bien la transformation de notre réseau de CGP-Courtiers, créé il y a trente-cinq ans. La structure avait besoin d’évoluer pour mieux servir nos partenaires. Le réseau était composé de 12 directions régionales, très bien implantées au sein des grandes métropoles françaises. Les avantages en matière de proximité étaient indéniables, mais cette organisation a également freiné la digitalisation de nos offres et a empêché une certaine réactivité dans les prises de décision.

Et quel a été le projet ?

BNP Paribas Cardif France a opté pour une transformation forte et radicale de l’organisation. Les directions régionales ont été fermées et regroupées à Rueil-Malmaison (92) dans une structure dédiée. Depuis septembre, 140 personnes y travaillent, toutes les fonctions sont couvertes sauf la finance corporate. Nous avons donc notre propre équipe informatique ainsi que des ingénieurs patrimoniaux pour répondre aux CGP (conseiller en gestion de patrimoine). Nous conservons en région des commerciaux itinérants, douze en épargne et quatre en assurance emprunteur.

Où en êtes-vous du chantier concernant la digitalisation de votre offre ?

Après le regroupement des fonctions supports à Rueil-Malmaison, nous avons pu, dans un second temps, engager un programme de digitalisation de nos offres. Nous investissons 17 M€ pour parvenir à une digitalisation totale des transactions en 2020. Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous avons décidé de coconstruire ce programme avec les premiers concernés, nos partenaires. Nos CGP-Courtiers les plus fidèles ont été invités à donner leur avis et à tester l’avancée de nos travaux. Dans moins d’un an, tous nos contrats d’assurance vie et d’épargne-retraite seront entièrement digitalisés, de la souscription – via la signature électronique – à l’arbitrage, en passant par les opérations de rachat total ou partiel ainsi que les versements.

Comment ont réagi vos partenaires CGP-Courtiers ?

La complexité n’est plus aujourd’hui d’ordre technique, mais humaine. Nos partenai­res doivent s’approprier l’outil. C’est pourquoi nous organisons des tournées dans toute la France avec des commerciaux, les équipes du back office et des informaticiens afin de présenter nos nouveaux outils digitaux. Notre collecte 2018 a été supérieure à celle de 2017 qui était historique. Malgré ces transformations en profondeur, la force de notre marque fait que les CGP continuent de nous suivre. La profession évolue, CGP et courtiers sont des entrepreneurs de plus en plus jeunes, adeptes des nouvelles technologies.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 juillet 2020

ÉDITION DU 10 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Générale Services Assurance Montpellier

Chargé de clientèle assurance d'entreprises H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé(e) Relation Client Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location longue de véhicules neufs légers, utilitaires et prestations associées d'e...

Les Résidences Yvelines Essonne

08 juillet

78 - LES RESIDENCES YVELINES ESSONNE

Souscription des contrats d'assurances pour l'EPSMS VALLEE DU LOCH.

EPSM Vallée du Loch

08 juillet

56 - EPSMS VALLEE DU LOCH

Prestations de services d'assurance.

Simer

08 juillet

86 - MONTMORILLON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pascal Perrier (BNP Paribas Cardif) : « Parvenir à une digitalisation totale des transactions en 2020 »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié