Santé et prévoyance : Alan investit de nouveaux territoires

Santé et prévoyance : Alan investit de nouveaux territoires
De gauche à droite : Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin, les cofondateurs d’Alan. © dr

La jeune compagnie d’assurance, pionnière des assurtech françaises, entend poursuivre son accélération. Pour ce faire, elle refond son offre en santé individuelle… et s’apprête à se lancer à l’international.

Rentrée en fanfare pour Alan : l’assurtech a multiplié les annonces, fin août, afin de franchir un cap. Lancée il y a trois ans sur le marché de l’assurance complé­mentaire santé, la start-up – notamment soutenue par CNP Assurances via son fonds Open CNP – a déjà bien grandi : elle est passée de 14 à 150 salariés (100 recrutements prévus sur les douze prochains mois) et, en un an, a vu son nombre d’assurés plus que tripler et frôler les 40 000 membres.

Pour atteindre son objectif (100 000 assurés d’ici à la fin de l’année 2020), Alan va notamment investir de nouvelles cibles. D’abord focalisée sur l’assurance des start-up et des travailleurs indépendants, l’assurtech s’est ouverte aux sociétés plus conséquentes… et, désormais, à de nouvelles populations sur l’individuelle. Son offre est aujourd’hui accessible à tous les particuliers, mais a été conçue pour attirer deux segments : les fonctionnaires et les retraités.

Les fonctionnaires visés

Si le principe d’un niveau de garanties unique ne change pas (seule la tarification évolue en fonction de l’âge), les garanties en soi ont été adaptées en fonction des desiderata de ces populations, analysées par Alan via des études de marché. « Nous souhaitons aider les agents de la Fonction publique à se libérer de leurs contrats référencés qui, bien que facultatifs, sont trop rarement remis en question », souligne le fondateur et président d’Alan, Jean-Charles Samuelian. Une commu­nication pas innocente, alors que la protection sociale complémentaire des fonctionnaires est, justement, en plein chantier en cette fin d’année 2019… L’élargissement du périmètre d’action d’Alan se matérialise également du côté des branches professionnelles. L’assurtech se lance en effet, à son tour, sur la très convoitée branche HCR (hôtels, cafés, restaurants) en proposant une offre CCN dédiée, s’adressant également à la restauration rapide. Ces deux branches spécifiques, qui regroupent environ 1,5 million de salariés, font l’objet d’une pression concurrentielle intense en assurance santé et prévoyance pour attirer des populations jeunes et professionnellement mobiles. Toutefois, Alan déroge quelque peu à son principe de niveau de garanties unique et en propo­se donc deux : Alan Cerises (30 € / mois) correspond aux garanties minimales requises par les accords de branche de ces deux secteurs, tandis qu’Alan Pomme (50 € / mois) renforce des garanties spécifi­ques.

L’assurtech, enfin, a décidé d’internaliser sa gestion des remboursements. Si, à ses débuts, Alan avait fait le choix de la sous-traitance « pour démarrer son activité commer­ciale au plus vite », la start-up a depuis mené le chemin inverse en investissant pour ce faire 2 M€, entre mai et décembre 2019. Déploiement de ce nouveau dispositif prévu d’ici au début de l’année 2020 (la facturation et le recouvrement sont déjà opéra­tionnels).

L’assurtech passe les frontières

Alan a récemment mené plusieurs levées de fonds (total de 75 M€ investis) pour lui permettre d’accélérer son développement et la possibilité de se lancer à l’international. Une ambition désormais officielle : Alan va se lancer en Belgique et en Espagne à partir de 2020, deux marchés « sans concurrence directe (…) et dont les apprentissages peuvent être répliqués dans d’autres pays ». La jeune pousse s’introduit ainsi dans le cercle très fermé des assurtech françaises qui tentent leur chance en dehors de l’Hexagone, aux côtés notamment de Shift Technology.

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture de cartes carburant et services associés

Régie Lignes d'Azur

14 juillet

06 - REGIE LIGNE D'AZUR

Marché d'assurances pour la Régie des Eaux du Pays Bastiais

Acqua-Publica - La Régie des Eaux du Pays Bastiais

14 juillet

20 - Bastia

Fourniture au profit des services de l'État et ses établissements publics, de carbu...

DCSEA - Direction Centrale du Service Ema des Essences des Armées

14 juillet

75 - DCSEA EMA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santé et prévoyance : Alan investit de nouveaux territoires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié