Capitales européennes : la fin de la voiture individuelle en 5 chiffres

Capitales européennes : la fin de la voiture individuelle en 5 chiffres
L'âge d'or de la voiture individuelle dans les grandes villes est révolu (photo Apur)

Autopartage, covoiturage, vélos en libre-service... Dans les grandes villes du monde entier, les alternatives à la voiture particulière se multiplient afin d'éviter la congestion qui guette. De fait, d'ici 2020, 70 % de la population vivra en milieu urbain. De quoi décréter la fin de l'âge d'or automobile dans les grandes capitales ?


La voiture individuelle a perdu de sa superbe... au coeur des grandes villes. Chacun peut observer cette tendance au regard du nombre croissant de places de stationnement accordées, par exemple, aux Vélib’ puis aux AutoLib’ à Paris. Mais aussi en juger par la multiplication d’alternatives entrées dans les mœurs tel le covoiturage, version ultra-moderne et tracée de l'auto-stop. Qui n’a pas, dans son entourage, une connaissance utilisant occasionnellement la plateforme de mise en relation BlaBlaCar ? De même, la location de voiture entre particuliers comme les classiques transports en commun poursuivent leur essor et leur interconnexions. Objectif : fluidifier le trafic.

Une tendance de fond qui transparaît en 5 chiffres chocs:


. 17 %
Proportion assez faible de parisiens (contre 23% de Madrilènes et 31% de Berlinois) qui utilisent leur voiture personnelle pour se déplacer (source Transport-research, rapport " Innovation urban Mobility ", pour la commission européenne, 2013).


. 36 541 105
Nombre de kilomètres parcourus en Autolib en 2014, correspondant à plus de 4 millions de locations effectuées (source Autolib Métropole).


. 0,47
Nombre de voiture par ménage parisien à comparer à 0,86 voiture par ménage résident en petite couronne et 1,2 pour les habitants de la grande couronne (source Apur, rapport 2010).


. 10
Nombre de sociétés d’autopartage en pleine activité à Berlin. Avec plus d’un million d’inscrits au total en Allemagne sur ces plateformes, le pays remporte la palme ès-adeptes de l'autopartage en Europe (source : Frost&Sullivan).


. 15 millions
Nombre d’abonnés européens à un service d’autopartage envisagé en 2020 contre 700 000 aujourd’hui (source : Frost&Sullivan).


L’opinion de Rémi Grenier, CEO d'Allianz Global Assistance :
«Nous surveillons de très près toutes ces tendances, convaincus de la montée en puissance de l'économie du partage. Nous avons été les premiers à concrétiser les besoins inhérents à cette nouvelle économie notamment avec la signature en France d'un partenariat avec la société d'autopartage Drivy. Les nouveaux modèles de la mobilité ont besoin d'un tiers de confiance pour fonctionner de façon efficace et sécurisée. A nous de relever le défi ! Et de proposer des services d'assurance et d'assistance en phase avec ces nouveaux usages








Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Relance assistance à maîtrise d'ouvrage et étude stratégique multisectorielle relat...

Territoire de la Côte Ouest Communauté d'Agglomération

22 septembre

974 - TERRITOIRE DE LA COTE OUEST

Marché de recouvrement de créances des anciens locataires de l'OPH d'Aubervilliers.

Office Public de l'Habitat d'Aubervilliers

22 septembre

93 - AUBERVILLIERS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Capitales européennes : la fin de la voiture individuelle en 5 chiffres

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié