La silver économie, une solution à la perte d'autonomie

La silver économie, une solution à la perte d'autonomie
La silver économie pourrait permettre un maintien à domicile en cas de perte d'autonomie.

Trois quarts des Français restent favorables à un maintien à domicile en cas de perte d’autonomie. Le développement croissant de la silver économie dédiée au « bien vieillir » axée sur les objets connectés pourrait faciliter le processus.

Suite à l’avancée en âge de nos sociétés, une nouvelle économie, entièrement consacrée aux personnes âgées, s'est mise en place, la silver économie. Avec l’avancée en âge des baby-boomers, le marché des séniors impacte la majorité des secteurs (santé, logement, transport, assurance, loisirs…). Ainsi, de nouveaux marchés, liés au vieillissement de la population et du bien vieillir, voient le jour et les start-ups consacrées à cette thématique se multiplient. D’après le portail national qui lui est dédié, la croissance du PIB issue de l’économie du vieillissement  représenterait 0,25% par an.

En 2014, moins de la moitié des Français connaissait son existence. Ils sont aujourd’hui 51,8% à pouvoir en donner une définition. Une avancée d’autant plus notable que le dernier baromètre publié par l’Ocirp*  révèle que 75,4% des personnes interrogées considèrent que les objets connectés, issus de la silver économie, seront demain des outils pertinents pour permettre le maintien à domicile des personnes âgées.


Un nouveau vecteur d’emploi

Malgré une forte croissance du secteur, les avis restent encore partagés. « A travers la silver économie, le vieillissement devient un vecteur d’emploi et les technologies permettent de mutualiser les problèmes. Mais si les gens ne veulent pas vivre dans une maison de retraite, ce n’est pas pour que la maison de retraite vienne chez eux avec la silver économie », a déclaré le sociologue Serge Guerin lors du 8ème débat de l’Ocirp* autour de l’autonomie. D’après lui, pour prévenir la perte d’autonomie, il faut aller au-delà des technologies en allant jusqu’à l’adaptation des objets du quotidien.

Une idée partagée par Jean-François Ropelewski, directeur du marketing d’AG2R la Mondiale qui a rappelé que la silver économie restait une prospective. « Elle ne va pas régler le problème du maintien des personnes âgées chez elles. Plus d’une intervention des pompiers sur cinq concerne un sénior étant tombé à cause d’un domicile non adapté. Et si l’on veut aménager un logement, il faut compter environ 12 000 euros », a-t-il signalé. Une adaptation qui devrait être en partie prise en charge grâce à la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

*Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance

Audrey Altimare

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition d'un véhicule neuf.

Comité Martiniquais du Tourisme

15 septembre

972 - FORT DE FRANCE

Lac de la Sorme - assistance à l'élaboration d'un programme de travaux d'ingénierie...

Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau (CUCM)

15 septembre

71 - CU LE CREUSOT MONTCEAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La silver économie, une solution à la perte d'autonomie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié