La souscription en ligne monte en puissance

Internet a révolutionné les comportements d'achat des Français : l'assurance s'inscrit dans cette tendance et les internautes n'hésitent plus à comparer, demander des devis et souscrire leurs contrats d'assurance en ligne.

Ils sont 54 % à estimer qu'en matière d'assurance, Internet sert d'abord à « souscrire en ligne ». En 2006, ils n'étaient que 15 %. C'est le premier enseignement d'une enquête d'Assurland, le pionnier des comparateurs, menée en août 2010 auprès de 5 400 internautes urbains, appartenant aux catégories socioprofesionnelles supérieures et âgés de 25 à 55 ans.

Un vrai défi pour le secteur

En France, l'e-assurance représente chaque mois 6 à 12 millions de visites, 2 millions de demandes de devis et 100 000 contrats vendus. Certes, ces chiffres sont à comparer à ceux des États-Unis et de la Grande-Bretagne, où l'e-assurance a décollé en flèche depuis ses débuts en 2005 : 70 % des consommateurs l'utilisent aujourd'hui pour chercher et souscrire leurs contrats d'assurances. Pour autant, le canal semble gagner de plus en plus la faveur des Français.

Depuis deux ans, la majorité des compagnies d'assurances proposent ainsi des souscriptions en ligne sur leurs sites. La stratégie du multicanal est un choix opéré par nombre d'entre elles. « La première révolution de ce secteur de l'assurance a été amenée par les comparateurs d'assurances sur Internet. Ceux-ci ont bouleversé la relation entre assureurs et assurés, qui exigent désormais une transparence totale sur les produits et les prix proposés. Les compagnies d'assurances doivent s'adapter à l'évolution des attentes de leurs clients et, à l'instar des banques, inventer de nouveaux services. C'est là un véritable défi pour ce secteur encore relativement traditionnel ; grâce à Internet, les assureurs ont devant eux un formidable potentiel de développement », a notamment commenté Jean-Claude Seys, président de l'institut Diderot et fondateur de Covéa, lors de la présentation de l'enquête.

Le Web sert d'abord à chercher des informations

Une écrasante majorité des sondés (90 %) utilisent Internet pour rechercher de l'information sur les prix et les produits d'assurances, et la même part pensent que ce canal permettra de faire des économies. Globalement, une autre segmentation apparaît clairement. Les internautes, même s'ils sont enclins à chercher le prix et le self-service, restent attachés au conseil et au relationnel d'un assureur traditionnel. Ainsi, seuls 45 % des internautes sont prêts à s'assurer auprès d'un assureur low-cost, contre 90 % dans un réseau physique traditionnel.

La souscription en ligne monte en puissance

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre a bon de commande : emission, mise a disposition d'un site de consulta...

Conseil Régional de La Réunion

23 octobre

974 - ST DENIS

Assurance Responsabilité civile.

Ville de Vaux le Penil

23 octobre

77 - VAUX LE PENIL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La souscription en ligne monte en puissance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié