Téléphonie mobile : Incroyable, tout ce que l'on peut faire avec un smartphone

Téléphonie mobile : Incroyable, tout ce que l'on peut faire avec un smartphone

Les smartphones (iPhone, Android, Windows mobile...) embarquent nombre d'outils et de technologies qui permettent d'aller bien au-delà des services actuellement proposés par les assureurs. Voici quelques idées testées notamment aux États-Unis...

« Lorsque l'on bascule son iPhone et que l'image pivote, on utilise à la fois l'accéléromètre et le gyroscope intégrés à l'appareil. Ces capteurs permettent de mesurer les mouvements du téléphone. Potentiellement, on peut détecter les chocs et les chutes », explique Éric Sousa, directeur chez Exton Consulting. Dans les services de maintien à domicile pour les seniors, on peut exploiter ces informations pour générer un appel d'urgence lorsqu'un téléphone ne bouge plus après un choc.

En couplant le GPS à l'accéléromètre et au gyroscope, il est aussi possible de retracer le comportement d'un conducteur, de lui signaler qu'il a eu une conduite prudente ou, au contraire, dangereuse, qu'il aurait pu consommer moins de carburants, etc.

Côté prévention santé, l'appareil photo intégré dans les smartphones a aussi son rôle. Aux États-Unis, une application permet à l'assuré qui prend en photo un plat ou le code-barres d'un emballage, de connaître le nombre de calories, et savoir si certains éléments sont nocifs au vu de ses pathologies.

Un vrai rôle de prévention

Par ailleurs, de plus en plus de capteurs biométriques, tel le lecteur de glycémie iBG-Star de Sanofi-Aventis, des tensiomètres ou des cardiofréquencemètres, se connectent directement à l'iPhone qui mémorise les mesures et, au besoin, les envoie au médecin. « Pour les assureurs et les mutuelles santé, se posera la question d'intégrer ces applications mobiles et accessoires dans leurs offres, la plupart de ces dispositifs de prévention n'étant pas remboursés par le régime obligatoire d'assurance maladie », estime Éric Sousa. On parle aussi de capteurs intégrés au smartphone permettant d'analyser l'air et d'alerter en cas de risque d'allergie ou d'asthme.

Les technologies sans contact (NFC) pourraient transformer les smartphones en portefeuille. « On peut y faire cohabiter cartes Vitale, de crédit ou de tiers payant. Le téléphone pourrait faire du micropaiement à la pharmacie pour régler le reste à charge », explique Thibaud Cavin, responsable du GFI Labs, laboratoire de la société de services GFI Informatique. Reste à voir si le marché va s'emparer de ces outils et trouver le moyen de rentabiliser l'investissement.

 

2 QUESTIONS À Julien Maldonato secrétaire général du conseil d'orientation senior manager conseil assurance chez Deloitte

« Les assureurs ont deux ans pour inventer des services innovants »
  • Où en sont les assureurs français ?

Ce ne sont pas les acteurs les plus en avance et les plus motivés. Mais ils vont être rattrapés par le comportement des assurés. Au premier trimestre 2011, 31,4% des Français avaient un smartphone. Le taux d'équipement augmente rapidement et, à la fin de l'année, il se vendra plus de smartphones que d'ordinateurs. En 2013, le taux d'équipement devrait s'approcher des 80%... Les assureurs ont donc deux ans pour proposer des services autres que l'accès à son contrat...

  • Qu'en est-il à l'étranger ?

Beaucoup de services restent à inventer, et actuellement les capacités des Smartphones sont sous-exploitées. Aux États-Unis et au Japon, les assureurs participent à beaucoup d'expériences, principalement sur la santé et l'IARD. Car les smartphones peuvent permettre aux assureurs de faire de la prévention et du pilotage de risque. Par exemple, une application permet de scanner le code-barres d'un aliment via son iPhone et de savoir s'il y a une contre-indication par rapport à sa pathologie... L'iPhone va aussi être utilisé pour faire de l'autodiagnostic, via une liste de questions. Les assureurs américains estiment qu'une telle application devrait permettre de baisser le nombre de consultations de 30%.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Téléphonie mobile : Incroyable, tout ce que l'on peut faire avec un smartphone

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié