Edito : Rendez-vous en 2133

Edito : Rendez-vous en 2133
Géraldine Vial, rédactrice en chef de l'Argus de l'assurance. © Laetitia Duarte

«Tu peux être ce que tu veux.» Destiné aux petites filles, ce mantra en apparence très positif est à l’origine d’un bad buzz enflammé sur la Toile, ses détracteurs pointant un féminisme «Canada dry» ne trompant personne. Car, en l’occurrence, c’est… Barbie qui s’est improvisée coach en parité, cherchant manifestement à permettre à son fabriquant, Mattel, de se racheter une conduite à peu de frais. Prof de fac, vétérinaire, entraîneuse sportif, femme d’affaires, paléontologue : la publicité met en scène de charmantes bambines «libres d’imaginer tout ce qu’elles pourraient être». «Exactement ce qu’elles font quand elles jouent à la Barbie», prend soin de préciser le spot, passant sous silence la représentation totalement disproportionnée de la femme que donne depuis 1959 cette poupée surmaquillée, aux hanches étroites et aux jambes interminables. Passant aussi sous silence qu’à job équivalent, la fillette d’aujourd’hui risque, demain encore, de gagner nettement moins bien sa vie que ses petits copains garçons…

Pour chaque euro gagné aujourd’hui par un homme, une femme touche à peine plus de 60 centimes. Et cela stagne depuis 2009-2010.

Dans son «Rapport mondial 2015 sur l’écart entre les genres» (1), le Forum économique mondial montre ainsi que les femmes gagnent aujourd’hui la même chose que les hommes… de 2006. En clair, pour chaque euro gagné aujourd’hui par un homme, une femme touche à peine plus de 60 centimes. Et cela stagne depuis 2009-2010.

Bien sûr, les choses se sont améliorées depuis dix ans en matière de parité. Globalement, le fossé entre les hommes et les femmes s’est réduit, que ce soit dans le domaine de la santé (indice de 96 %), de l’éducation (95 %), des opportunités économiques (59 %), et de la représentation politique (23 %). C’est notamment en matière d’accès à l’université que les progrès les plus marquants ont été effectués, les femmes constituant la majorité de la population étudiante dans les deux tiers des 145 pays étudiés.

En revanche, le reste ne suit pas. « Les femmes n’occupent la majorité des postes qualifiés que dans 68 pays et la majorité des postes de direction dans seulement 4 pays », relève l’étude. Au rythme où vont les choses – à savoir une réduction de 3 % en dix ans du fossé économique (2) entre les hommes et les femmes –, il faudra encore cent dix-huit ans avant que les femmes ne gagnent le même salaire que les hommes. Rendez-vous en 2133, Barbie ?

Dans la course à la parité, la France ne se situe pas si mal que cela : 15e sur 145 avec un indice global de 76,1 %, elle peut se targuer d’être à l’équilibre en matière d’éducation (100 %) et de santé (98 %), deux domaines dans lesquels elle caracole en tête depuis 2006. La parité affichée au sein du gouvernement lui a, par ailleurs, permis de passer de la 60e à la 19e place en dix ans sur le front de la représentation politique. Mais elle ne ressort que 56e en matière économique, et cette position masque un french paradox désastreux : très forte en matière de mixité dans les conseils d’administration (2e derrière la Norvège), la France affiche l’un des plus mauvais scores en matière de parité salariale – 132e sur 145 ! – avec un indice de 50 %. Rien que de l’écrire, ça fait mal.

(1) « Measuring the Global Gender Gap », World Economic Forum, 10e édition. Les indices mesurent, pour les 145 pays étudiés, la proportion à hauteur de laquelle l’écart hommes / femmes est comblé.

(2) Parité sur le marché du travail, écarts de salaires, représentation dans les instances de direction.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions de commissaire aux comptes

Occitanie en Scène

23 avril

34 - Montpellier

Prestations de service d'assurance Responsabilité et risques annexes

Ville de La Couarde sur Mer

23 avril

17 - La Couarde-sur-Mer

Fourniture de titres spéciaux de paiement..

CCAS de la Ville de Pau

23 avril

64 - PAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Edito : Rendez-vous en 2133

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié